Le plaqueminier – arbre à kakis

Un microclimat favorable

La situation d’Yvoire sur une pointe au coeur du Lac Léman permet au village de bénéficier d’un microclimat. Les rudes températures montagnardes sont adoucies en hiver grâce au lac qui restitue la chaleur emmagasinée en été ; saison durant laquelle  les berges sont rafraîchies par les eaux. On trouve donc certaines plantes et des arbres exotiques comme le Lilas des Indes ou le Plaqueminier qui se sont adaptés au climat local.

Le kaki, fruit du plaqueminier

Originaire d’Asie, le plaqueminier est cultivé pour son fruit, communément appelé kaki. Ce sont de grosses baies globuleuses déprimées au sommet, rappelant un peu la forme des tomates, de couleur rouge orangé à maturité. Ils portent à leur sommet les restes du calice persistant. La peau est fine. La chair est juteuse, légèrement fibreuse (qui rappelle la texture de la datte crue) et sucrée à maturité. Avant maturité, elle a un goût âpre et astringent dû à la présence de tannins. La peau est revêtue d’une pruine blanchâtre. (Source : Wikipedia).

Photos du plaqueminier

Plaqueminier en hiver, les kakis sont mûrs en janvier. | Le Labyrinthe, Jardin des Cinq Sens. Haute-Savoie (74). France.

En janvier, les kakis sont mûrs sur le plaqueminier sans feuille. Le goût sucré de leur chair est un régal hivernal.

Plaqueminier en automne devant le château d'Yvoire. | Le Labyrinthe, Jardin des Cinq Sens. Haute-Savoie (74). France.

En automne, les kakis mûrissent peu à peu sur l’arbre qui a perdu ses feuilles.

Si vous souhaitez utiliser ces photos à des fins commerciales, merci de nous contacter pour nous demander l’autorisation.