Revue de presse du Jardin. | Le Labyrinthe, Jardin des Cinq Sens. Yvoire. Haute-Savoie (74). France.

Dans le magazine Belles Demeures

Le Jardin : une magnifique découverte pour Belles Demeures

Par Alexandre Sicault. Article paru dans le magazine Belles Demeures de novembre 2012.

Fleur de calendula - Le Jardin des Cinq Sens - Yvoire. Belles Demeures.

Situé entre Genève et Évian, au cœur du village médiéval d’Yvoire, le Jardin des Cinq Sens jouit d’une situation exceptionnelle au bord du Lac Léman.

Ce petit paradis propose une visite fondée l’interaction entre le végétal et les différents modes de perception.

Labellisé « Jardin remarquable » en 2010, il est aujourd’hui un des sites les plus visités de Haute-Savoie.

Jardin médiéval et jardin d’abbaye

Coïncidence pleine de saveur, la devise des jardiniers, « Festina lente » ou « Hâte-toi lentement », est
également celle de la famille Bouvier d’Yvoire, propriétaire des lieux et créatrice du jardin, qu’elle ouvre en 1988.

Sans être une reconstitution, le Jardin des Cinq Sens s’est inspiré de toutes les variantes du jardin médiéval. Il en conserve la fonction utilitaire il permet de nourrir mais aussi de soigner.

À l’identique, les parterres sont carrés et maintenus par des plessis, bordures de bois ou d’osier tressé et une fontaine trône en son centre.

Maîs ce jardin aspire également à se rapprocher des jardins d’abbaye, propices à la méditation et à la santé de l’esprit.

Jardin de château

Enfin, comme dans les jardins de château, il est une source de plaisir, un lieu de flâneries, le rendez-vous des poètes symbolisant le paradis perdu.

On y trouve les mêmes fleurs a la symbolique marquée : lys, ancolies, roses…

La visite de ce jardin clos s’articule autour d’un labyrinthe végétal sur le thème de la perception humaine et de plusieurs « salons de verdure » thématiques.

Plus de mille trois cents varietés de plantes participent à la majesté du lieu et, grâce à révolution saisonnière de ces différents végétaux, labyrinthe et salons sont en perpétuelle évolution au fil de l’année.

Pour les cinq sens

Une équipe de jardiniers et d’animateurs travaille avec passion à la vie de cet endroit rare et en fait un espace de partage.

Chaque visiteur est accueilli pour vivre pleinement le jardin, toucher les oreilles d’ours, sentir une sauge ananas, contempler le bleu d’une clématite, goûter un petit fruit ou écouter le clapotis d’une fontaine.

Une magnifique découverte !

Terre Nature – Mai 2012

Yvoire, une sentinelle médiévale sur le Lac léman

Par Daniel Aubort. Article paru dans le magazine Terre Nature de mai 2012.

Avec sa cité médiévale, son Jardin des 5 Sens et son domaine de Rovorée, Yvoire offre, à vingt minutes de bateau depuis Nyon (VD), la possibilité de passer une belle journée. Découverte avec Carole Tupin, responsable de l’office de tourisme.

Yvoire

Le Jardin des Cinq Sens

C’est avec Philippe Pinon, directeur du jardin médiéval des 5 Sens, que nous entamons notre balade.

Cinq minutes nous suffisent pour rejoindre, depuis l’embarcadère de la CGN, ce jardin à l’ancienne, sous forme de labyrinthe, que les propriétaires et châtelains actuels, Yves et Anne-Monique Bouvier d’Yvoire, ont eu l’idée de créer en 1986.

Une réussite que les années qui passent ne démentent pas, tant cette création évolue.

En poste depuis deux ans, notre guide se plaît à relever le patient travail des jardiniers à mettre en valeur toute la subtilité de cet espace dédié aux plantes, aux fleurs, aux fruits.

« Le Jardin des 5 Sens a obtenu le titre envié de jardin remarquable par le Ministère français de la culture. Il est rare de pouvoir apprécier tant d’espèces végétales au travers des sens du toucher, du goût et de l’odorat autant que par la vue », commente Philippe Pinon.

Pour ce qui est de l’ouïe, et justement par le fait qu’ils sont discrets, pépiements d’oiseaux et murmures des fontaines se chargent d’apporter une petite touche de sérénité supplémentaire.

Le Domaine de Rovorée

Notre balade se poursuit sous la conduite de Carole Tupin, responsable de l’Office de tourisme d’Yvoire.

Quittant le Jardin des 5 Sens, nous descendons sur les rives du Léman, passons le petit port d’Yvoire et quittons la ville fortifiée pour remonter sur notre droite vers la route départementale D25.

Après avoir longé cette dernière sur quelques centaines de mètres, nous prenons à notre gauche pour pénétrer dans le Domaine de Rovorée-la-Châtaignière, un splendide parc de 24 hectares ouvert au public depuis quelques années seulement.

« Propriété du Conseil général de Haute-Savoie et du Conservatoire du Littoral, ce vaste espace de loisirs, bordant le lac sur plus d’un kilomètre et riche de châtaigniers séculaires, est un vrai havre de paix. Quant à la belle demeure de maître que nous voyons ici, la Châtaignière, elle est devenue un centre culturel régional qui accueille chaque année de nouvelles expositions. Le manoir de Rovorée, pour sa part, n’est pas ouvert au public, il abrite la bibliothèque départementale de Haute-Savoie », explique Carole Tupin.

Remonter le temps

De retour à Yvoire par la route des Bouchets, nous franchissons la voûte de la porte fortifiée de Rovorée, place
de la mairie, pour pénétrer dans la cité.

« Etre tombé dans l’oubli et la pauvreté durant 350 ans, à partir du XVIe siècle, est probablement ce qui a le mieux servi ce bourg médiéval dont la fortification est due au comte de Savoie, Amédée V le Grand, en 1306. La beauté préservée d’Yvoire lui vaut d’ailleurs de faire partie de la prestigieuse association des plus beaux villages de France », précise notre guide.

Les ruelles, dont l’authenticité surprend, invitent à la flânerie d’autant que la circulation automobile est interdite. Les enseignes d’artisans, commerçants, hôtels et restaurants sont nombreuses, et les terrasses donnent envie de se poser encore un moment dans ce paysage de charme qui s’est vu octroyer de nombreuses fois le grand prix national du fleurissement. Le retour en bateau prolonge ce plaisir d’une journée qui ressemble à des vacances.

-> Voir l’article au format pdf

Arte visite les Villages de France

Yvoire et le Jardin sur Arte

Arte consacre un cycle d’émissions à 40 villages de France. Le 20 juin, le village médiéval d’Yvoire et le Labyrinthe – Jardin des Cinq Sens sont à l’honneur.

Yvoire et le Jardin des Cinq Sens sur Arte

Tout commence au début du XIVe siècle. Les comtes de Savoie cherchent une place-forte sur les bords du lac Léman pour asseoir leur puissance…

Ils repèrent alors Yvoire, ce qui provoquera l’ire des habitants de la cité d’en face, Rovorée, fidèle aux seigneurs de Faucigny. S’ensuivent assauts et guerres.

Aujourd’hui, la « perle » du lac Léman préfère les fleurs et abrite un jardin labyrinthe, qui fait honneur aux cinq sens.

[field name=youtube]


Migros Magazine – Avril 2012

La nature en toute poésie

Par Isabelle Vidon Article paru dans le magazine Migros d’avril 2012.

Dans le village médiéval d’Yvoire, petite commune de Haute-Savoie, il est une curiosité à voir absolument, c’est le Labyrinthe – Jardin des Cinq Sens.

Inspiré du Moyen Age et à proximité du château d’Yvoire, ce jardin clos se compose de chambres végétales dédiées à divers thèmes enchanteurs : prairie alpine, sous-bois, tissage, cloître, jardins du goût, de l’odorat, du toucher, de la vue et de l’ouïe.

Yves et Anne-Monique d'Yvoire avec Philippe Pinon (dans Migros Magazine)

Ce paradis végétal, réhabilité par Anne-Monique et Yves Bouvier d’Yvoire avec le concours de professionnels exceptionnels, a reçu le label Jardin Remarquable décerné par le Ministère français de la Culture.

Un véritable trésor botanique de plus de 1300 espèces

Plantes médicinales, plantes parfumées, fleurs comestibles, légumes, petits fruits, curiosités potagères, feuilles veloutées ou caoutchouteuses, pétales aux couleurs intenses, les trésors que l’on trouve dans les chambres cloisonnées de charmilles sont d’une diversité étonnante. Plus de 1300 plantes s’y épanouissent.

En 2012, de nouvelles améliorations ont été apportées. Ainsi, un potager-damier de dix-sept zones distinctes entourées de plessis de bois présente l’histoire du goût et du légume. Ses parties comestibles – fruit, racine, feuille ou tige – sont présentées de façon originale. Rotation des cultures, engrais verts, paillages organiques, associations de plantes et techniques de jardinage inspireront à coup sûr les jardiniers amateurs !

Le sous-bois a également vu ses collections de fougères et de plantes d’ombre s’élargir. On y recense 40 espèces dont les epimediums de collectionneurs, la majestueuse osmonde royale, la fleur des elfes, la barbe de serpent, le sceau de Salomon ou la langue de cerf.

Visite guidée

Une visite guidée a lieu chaque jour. A la manière d’un chemin initiatique, le Jardin des Cinq Sens est compartimenté en espaces magiques.

On fait ses premiers pas sur la Prairie Alpine, où les plantes d’altitude se mêlent autour d’un ruisseau et d’un bloc granitique témoin de l’ère glaciaire. Puis l’on monte dans le Sous-Bois, rassemblant une collection de fougères et plantes d’ombre. L’espace appelé Tissage mêle avoines et roses blanches parfumées, symbolisant la rencontre entre la nature et l’homme.

Dans le Cloître, les plantes médicinales sont reines : celles utilisées en pharmacopée, homéopathie, cosmétique et parfumerie, celles que l’on transforme en liqueurs. Et puis les mystérieuses, comme la mandragore printanière.

Au Jardin du Goût, c’est le paradis terrestre avec ses légumes, fruits et fleurs aux mille saveurs. Au Jardin de l’Odorat, place aux jasmins, roses, lys, pélargoniums… Au Jardin du Toucher, plein de sensations étonnantes vous attendent, de la plus douce à la plus piquante. Au Jardin de la Vue, les couleurs enchantent l’oeil du promeneur. L’Ouïe, enfin, est charmée par le chant des oiseaux et le murmure de la fontaine.

Article sur le Jardin dans le magazine Migros d'avril 2012.

 

Une magnifique sortie en famille

 

Rustica – Nos belles rencontres

Le mois de juin sera luxuriant

Par Alain Raveneau
Article paru dans le magazine Rustica du 18 mai 2011.

A l’approche du Mois des Jardins, Matthieu Constans arbore la sérénité qui sied à un jardinier heureux d’entretenir le si bel espace qu’est le Jardin des Cinq Sens, à Yvoire en Haute-Savoie.

Taille des charmilles dans le Jardin des Cinq Sens d'Yvoire

« II a été créé en 1986, grâce à la volonté des propriétaires du château, sur un ancien potager qui risquait de devenir un parking, juste en bordure du lac Léman« , rappelle cet Aveyronnais, qui a son brevet de paysagiste en poche.

Classé Jardin Remarquable par le ministère de la Culture, le lieu flatte en effet tous nos sens : le goût, grâce à ses cultures de légumes et fleurs comestibles, l’odorat, par les nombreux feuillages parfumés que l’on effleure en passant, le toucher, mis en éveil à travers un jeu de textures végétales, tandis que l’ouïe est sollicitée par des chants et roucoulements émanant de volières ou les clapotis des fontaines.

La vue n’est pas en reste grâce à l’observation de 1500 espèces de végétaux de différents coloris, parmi lesquelles 80% de plantes vivaces, précise Matthieu. « Nous avons aussi quelques annuelles qui fleurissent tout l’été. »

Mais l’exubérance du jardin éclate pendant la première quinzaine de juin, quand la floraison des rosiers blancs doubles de ‘Coubert’ l’embaume, eux qui ont même donné naissance à une eau de toilette exclusive, créée avec un parfumeur de Grasse (06) : Aquaria (qui était l’ancien nom du village au Moyen Âge).

La proximité du lac entretient un microclimat, bénéfique à ce Jardin des Cinq Sens, et les visiteurs de l’été peuvent en apprécier la fraîcheur quand ils arpentent ses allées ainsi que les ruelles de la charmante cité médiévale d’Yvoire. À voir !

Couverture du magazine Rustica du 18 mai 2011.

 

Une magnifique sortie en famille

 

20 minutes.ch – Article d’avril 2011

Le Jardin des Cinq Sens a lancé sa nouvelle saison

Par Julien Delafontaine
Article paru dans le quotidien 20 minutes et sur 20 minutes.ch le 27 avril 2011

L’espace de verdure situé à Yvoire qui se laisse sentir, toucher, écouter, contempler et goûter a rouvert ses portes.

Vue générale du Jardin des Cinq Sens à Yvoire, France. Article 20 minutes.ch

Devenu l’un des sites les plus visités de France voisine, le Jardin des cinq sens attire chaque année, depuis 1988, entre 40 000 et 45 000 visiteurs durant ses six mois d’ouverture.

Inspiré du Moyen Age, il se compose d’un labyrinthe végétal sur le thème des cinq sens et de plusieurs «salons de verdure» à thème.

Haies de charmilles et de pommiers palissés structurent l’espace et mettent en valeur une collection de plus de 1000 variétés, parmi lesquelles les roses et les plantes magiques et sensorielles sont les vedettes.

Plusieurs fois récompensé pour son originalité et sa qualité, ce jardin clos a pour particularité d’offrir aux visiteurs d’entrer en contact avec le végétal.

Les sens restent en éveil tout au long de la visite: toucher les oreilles d’ours, sentir une sauge ananas, contempler le bleu d’une clématite, goûter un petit fruit et écouter un roucoulement émanant d’une volière…

Petit Jardin : Graines et plantes

Le rêve est au rendez-vous et l’esprit se perd en flâneries bucoliques

Par Iris Makoto
Article paru dans le mensuel « Petit jardin » d’avril 2011, la revue jardinage du site graines-et-plantes.com

Interactivité et partage dans une ambiance calme et propice à la méditation: voici ce que ce lieu surprenant propose à ses visiteurs ! L’originalité de ce jardin pas comme les autres, réside dans une approche empirique, mais néanmoins poétique des végétaux en faisant appel aux cinq sens.

Yvoire, le 'Petit Jardin' des Cinq Sens

Ici, on se délecte des sons, des odeurs, des goûts, des textures, de la beauté et de la diversité des plantes dont plus de 1 000 variétés évoluent au gré de la luminosité et des saisons. La volonté de l’équipe : « découverte et respect de la nature », dans un jardin où la biodiversité et l’équilibre écologique sont des notions fermement défendues.

Au cœur du village médiéval d’Yvoire, idéalement situé au bord du Lac Léman entre Genève et Evian, ce jardin privé fut l’un des premiers à ouvrir ses portes au public il y a de cela vingt-cinq ans. Issu de la ténacité et de la patience des propriétaires Anne-Monique et Yves Bouvier d’Yvoire, soutenus par leur équipe de passionnés, le Jardin des Cinq Sens® a été classé « Jardin Remarquable » par le Ministère de la Culture. Ce label, gage de qualité, vient d’ailleurs d’être renouvelé pour cinq ans.

Inspiré du Moyen Age, ce jardin clos, très structuré par des haies de charmilles et des pommiers palissés, se compose d’un labyrinthe végétal sur le thème des cinq sens, mais aussi de plusieurs tableaux de verdures à thème : « La prairie alpine » est un clin d’œil aux montagnes environnantes où règnent de petites plantes robustes comme les gentianes, les edelweiss et autres chardons. Douce transition, le « Sous bois » rassemble une collection de plantes d’ombre et de fougères aux délicates frondes diversement colorées selon les espèces bruissant au gré du vent.

Le cheminement se poursuit en douceur vers le « Tissage », zone permettant d’englober d’un coup d’œil l’ensemble du site. Ici le maillage entre des plantes simples ou plus raffinées symbolise la rencontre entre l’homme et la nature.  La promenade initiatique se prolonge jusqu’au « Cloître« , lieu paisible, qui évoque les jardins traditionnellement présents dans tous les monastères.

Il est composé de plantes à la fois nourrissantes et soignantes issues de la pharmacopée traditionnelle, mais aussi de plantes plus mystérieuses comme la fameuse mandragore si chère aux sorcières. Cette zone est émaillée de fantastiques buissons de rosiers foisonnants de fleurs odorantes aux couleurs pastels donnant vie aux carrés de végétation disposés tout autour d’une charmante fontaine attirant des oiseaux avides de fraîcheur. Le chemin s’enfonce alors sous les arches verdoyantes vers le labyrinthe des cinq sens.

Le rêve est au rendez-vous et l’esprit se perd en flâneries bucoliques en suivant le cheminement bien tracé entre les haies. On accède tout d’abord à un lieu où les légumes et les fruits côtoient les fleurs comestibles : voici le « Jardin du goût ».

Suivra ensuite la découverte des plantes que l’on effleure du bout des doigts afin d’en libérer tous les parfums : pélargonium aux senteurs mentholées, sauges aux effluves d’ananas, ou encore cosmos à la délicieuse odeur de chocolat. D’autres végétaux n’auront nul besoin d’être touchés pour émettre leurs parfums suaves, c’est le cas des lys, jasmins et autres roses qui enchanteront nos narines dans le « Jardin de l’odorat ».

Le chemin repart alors, toujours aussi mystérieux, vers la volière centrale où le chant des oiseaux se mêle au doux murmure de l’eau, ravissant l’ouïe du visiteur. Ici, les pommiers en fleurs offrent un spectacle éclatant faisant oublier la transition naturelle vers le « Jardin du Toucher ».

Là, les douces graminées font face à des plantes aux épines acérées comme Euphorbia Milii ou les plus classiques ronces. Les feuillages y sont aussi à l’honneur présentant des textures parfois rugueuses, collantes ou même duveteuses comme la célèbre « oreille d’ours » qui rencontre toujours un grand succès auprès des enfants.

C’est en beauté que la visite se termine avec le « Jardin de la Vue » tout en nuances de bleu et de pourpre, en camaïeu, reposant et délicat pour un visiteur déjà ébloui par ce lieu de partage enrichissant sur bien des plans.

Article dans la revue Petit Jardin

Graines et Plantes. Avril 2011. Article, page 1.

Graines et Plantes. Avril 2011. Article, page 2.

Rhône-Alpes TV visite le Jardin

Rhône-Alpes TV vous présente un « Jardin extraordinaire »

Entrée du Jardin des Cinq Sens - Yvoire. Vidéo Rhône-Alpes TV

Le Jardin des 5 Sens à Yvoire n’est pas un jardin comme les autres.

Ici, chacune des parties est liée à l’un de nos sens : on passe des arbres fruitiers aux roses anciennes, des plantes aromatiques au jardin des couleurs… le tout dans un parcours comme un labyrinthe habilement étudié pour qu’on ne s’y perde pas.

Le Jardin est situé dans la cité médiévale d’Yvoire, un des Plus Beaux Villages de France, au bord du Lac Léman.

[field name=youtube]

Infos sur la vidéo Rhône-Alpes TV

Une vidéo Rhône-Alpes Tourisme / ITV Productions (Juin 2010).
Plus de vidéos sur Rhône-Alpes TV.

Autres liens :

Florifère.ch photographie le Jardin

Une magnifique sortie en famille

Article paru sur le blog Florifère, le 20 juin 2010.

Yvoire, le Jardin des Cinq Sens

Vous cherchez une idée de vadrouille en famille pour un beau dimanche printanier ?

C’est sans hésiter que je peux vous conseiller le Jardin des Cinq Sens à Yvoire (Haute-Savoie, France).

Vous y découvrirez un jardin magnifique, haut en couleurs et en senteurs.

Photos du blog Florifère.ch

Pour vous mettre l’eau à la bouche, quelques photos de notre dernière visite… Bien du plaisir !
Photos du Jardin des Cinq Sens, Yvoire par Florifère.ch

Photos à découvrir sur le site florifère.ch